[U17J4] Face à Lesquin, Lille gaspille encore et encore (3-3)

Soriba DIAOUNE

Faute d’avoir convertir ses nombreuses occasions, Lille a vu revenir une courageuse équipe de Lesquin, une équipe amateur qui se met peu à peu au niveau du championnat national.
+++++

CE QU’IL FAUT RETENIR

+++++
C’est la première expérience de Lesquin au niveau national. Et il faut savoir dire que cette équipe, amateur, mène plutôt bien sa barque. Après avoir essuyé les plâtres, 0-3 face à Paris Atletico, puis 2-0 au VAFC, elle reste sur deux résultats positifs, une victoire face à Borgo (2-1) et un nul acquis in extrémis chez son voisin lillois.

Mais, si Lille a été accroché, le club nordiste ne peut s’en prendre qu’à lui-même. Certes, Lesquin a été courageux, certes la famille Debuchy a des gènes de footballeur puisque c’est Lukas Debuchy, le fils de qui vous savez, aujourd’hui dirigeant du club lesquinois, qui a inscrit un doublé.
Huit occasions franches dans le jeu côté lillois pour trois buts, un carton plein pour Lesquin…

Au classement, Lille, avec 7 points, est cinquième, à égalité de points avec Sarcelles, chez qui les dogues se rendent. VAFC, champion en titre, est déjà loin, 12 points en 4 matchs…
+++++

LA REACTION DE RACHID CHIHAB

+++++
« J’ai vu un match moyen pour un résultat moyen. La première période a été sans rythme, pas cohérente au niveau de l’organisation. En seconde période, l’équipe s’est réveillée, a fait ce qu’il fallait. C’était beaucoup mieux. Le match a été accroché sur la fin (nombreux cartons jaunes, ndlr).

En termes d’occasions de but, il y avait largement de quoi remporter cette rencontre. J’en sors frustré et en colère. Comme la semaine dernière, on pêche par manque d’efficacité devant le but. »
+++++

BUTS/COMPO -> LOSC-LESQUIN 3-3

BUTS
1-0, 36′. Kingsley OLUFADE suite à un débordement et un centre de Diaoune.
1-1, 38′. DEBUCHY
2-1, 51′. Yéli TRAORE décalé par Seatelli
3-1, 59′. Adrien SEATELLI servi par Diaoune
3-2, 83′. PIREZ
3-3, 90′. DEBUCHY

COMPO
Cornélis – Bayomob (2008), Ampin (2008), Goffi (2008), Flament (puis Lucea, 83′)- Traoré, Kebé (2008), Khanouri (2008, puis Hadiri, 46′), Diaoune – Seatelli (puis S. Boussadia, 69′, 2008) Olufade (2008, puis Malanda, 61′, 2008).
Non entrés -> Tilloy (g)