26 février 2024

[N3J8] La réserve lilloise décroche un nul au courage à Marcq

Face à une équipe de Marcq qui vise la montée, à l’occasion d’un match en retard, la réserve lilloise, privée de nombreux joueurs, s’est accrochée pour obtenir un méritoire match nul sans concéder beaucoup d’occasions. Au classement la remontée est lente mais continue. Quatre équipes sont dorénévant derrière le LOSC. Il en faudrait cinq pour éviter la relégation…

Sous les yeux de Patrick Deschodt, vice président de’ l’association, mais aussi de Jonathan Bamba, Bernard Gérard, maire de Marcq en Baroeul,  Michel Castelain, manager des anciens dogues, Tony Gianquinto, ancien joueur, lla réserve lilloise a obtenu le point qu’elle était venue chercher. Pourtant l’équipe était amoindrie. Sept joueurs et non des moindres manquaient à l’appel. AInsi, Stéphane Pïchot a dû faire sans Isaac Lihadji parti à Sunderland, Issam Rezig, Carlos Baleba (dorénavant avec les pros) et Baptiste Macon suspendus, Leny Yoro, Mattéo Makhabe et Ichem Ferrah retenus avec le groupe pro qui joue ce dimanche à Nice.

L’équipe était de ce fait fortement rajeunie. Et le coach des dogues a ainsi fait confiance à sa jeune garde, titularisant Lucas Mbamba (2006), dans le couloir gauche, Lilian Baret (2006 également) au milieu pour sa première titularisation, mais aussi Vincent Burlet (2005) dans l’axe de la défense et Youness Lachaab (également 2005) à gauche de l’attaque. 

Il s’agissait d’un match en retard de la huitième journée, la manche initial avait dû s’interrompre, le 13 novembre dernier, à la pause, du fait d’un brouillard consistant alors que le score était déjà de 0-0.

La réserve lilloise était venue pour prendre un point. Elle ne pouvait guère espérer mieux, ne cadrant aucune frappe sur cette partie. Marcq a plutôt eu la maîtrise du ballon. Mais, si l’on excepte un corner dangereux, presque un corner direct en première période, Lille a peu concédé d’occasions, Tom Négrel faisant bonne garde et sortant même une frappe au raz du poteau gauche en toute fin de partie.

Le match a été accroché et fermé avec beaucoup de duels et du jeu dur par moments. Il y a même eu quelques échauffourées en fin de partie tant le match était tendu. L’arbitre distribuant certes moult cartons jaunes.. Mais on peut s’interroger sur sa mansuétude sur l’attentat sur Lilian Baret en fin de partie comme sur la grossière faute sur Ugo Raghouber en première.

Au classement, après ce match en retard de la huitième journée, Lille remonte à la 10 ème place. Les dogues comptent 14 points et laissent derrière quatre équipes, Compiègne, 14 points, Lambres 13, AC Amiens 9, et Longueau, 3, qui vient de prendre ses premiers points en battant Amiens AC. Devant Chantilly est à quatre unités, Croix à 6, Vimy à 8 tout comme Maubeuge. 

Les cinq prochains matchs donneront une idée de l’avenir de la réserve lilloise puisque ce sont des concurrents directs qu’elle rencontrera. Croix dès le prochain week-end à domicile, puis Maubeuge à l’extérieur, Compiègne à domicile, Amiens Ac à l’extérieur puis Vimy à domicile.

LA REACTION DE STEPHANE PICHOT

« On est content d’avoir pris un point et de continuer notre bonne série, c’était l’objectif. On avait beaucoup d’absents et on a joué avec une équipe très jeune puisque j’ai aligné deux joueurs nés en 2006 (U17) et deux nés en 2005 (U18). On savait que ce match allait être difficile. Les garçons se sont accrochés pour obtenir ce point. On a vu un match tactique et fermé. la frustration est montée des deux côtés. L’équipe s’est procurée peu d’occasions et a beaucoup défendu face à une équipe beaucoup plus mature que la notre. »

LA FEUILLE DE MATCH -> LOSC – MARCQ

BUTS

COMPO
Negrel – Ousmane, Ouro-Sama, Burlet – Ramet, Baret (Mabanza, 90′), Raghouber, Mbamba – Bazié – Messoussa (Breslau, 74′), Lachaab (Diedhiou, 74′).
Non entrés -> Raux (g), Vromant

Cartons jaunes à Mabanza, Lachaab, Baret, Bazié, Raghouber.