27 février 2024

[N3J8] Un derby disputé avec une mi-temps partout : LOSC-LENS 2-2

Lilian BARET efface Simon RAMET (ancien du LOSC)

+++++

-> Encore des absences. Si Negrel (sur le banc) et Valentin Vanbaleghem effectuaient leur retour, Stéphane Pichot déplorait toujours l’absence de Amine Messoussa, de Aaron Malouda, qui devraient être de retour à Croix dans 15 jours, de Lucas Mbamba, et Joffrey Bazié, toujours pas rétablis, de Morgan Costarelli( pubalgie) et de Ayyoub Bouaddi à nouveau retenu avec les pros.

-> La polyvalence de Lilian Baret. Du fait des absences, Ousmane Touré avait été repositionné dans l’axe, son poste de prédilection. Et c’est Lilian Baret qui avait été positionné en latéral droit, lui que l’on a déjà vu à ce poste comme à celui de défenseur central même si c’est en 6 que Lilian s’épanouit désormais.

-> Une première période catastrophique. Lens, qui est une équipe de grande qualité visant la montée, a démontré sa maîtrise et sa puissance supérieure en première période. Il n’y a eu que deux buts marqués. Mais le score aurait pu être plus lourd.

-> Une seconde période synonyme de réveil. Une réorganisation tactique, la rentrée de Youness Lachaab, un sursaut d’orgueil et le coaching du coach ont tout changé. Une demi heure durant, Lille a dominé, de la tête et des épaules son adversaire. La victoire n’était pas loin.

-> Au classement, Lille reste dans le top 5, justement en cinquième position, derrière Vimy, la surprise Chantilly, Lens et Croix le prochain adversaire.

-> Un autre derby au programme. Dans deux semaines, Coupe de France oblige, Lille se rendra à Croix pour un derby mais aussi un nouveau duel dans le top 5.

-> Match amical pour combler l’absence de match de championnat. Lille (les 2005 et 2006) recevra West Ham, match à huis clos.

BUTS
0-1, 19′. DILIBERTO de la tête sur un centre de Pouilly.
0-2, 35′. ABEDDOU sur corner arpès un cafouillage dans la surface.
1-2, 60′. Youness LACHAAB sur un service de Adame Faiz
2-2, 64′. Yassine KHALIFI qui marque de près en faisant poteau gauche puis droit.

LENS
Pandor – Ganiou, Apperry, Sagnan – Pouilly, Diliberto (puis Escouflaire 90′), Herbin, Ramet (puis Benabdelouahed 76′) – Bermont (puis Aouad 86′), Sishuba (puis Tormin 76′), Abeddou.
Non entré -> Karolewicz (g)