26 février 2024

[U19J4] Après un 3/3, Caen fait chuter lourdement le LOSC battu 1-4.

Mieux vaut être battu une fois 1-4 que 4 fois 1-0…Face à une solide équipe de Caen, Lille a mené, s’est fait rejoindre, a eu la balle du break avant de s’effondrer. Dommage mais les dogues restent sur le podium.
+++++

CE QU’IL FAUT RETENIR

+++++
Premier tournant -> Après une première période où les échanges étaient équilibrés sans véritable occasions, la partie s’accélérait juste avant la pause. BEAU DJELLEL, sur une frappe soudaine, donnait l’avantage à ses couleurs, avantage de courte durée puisque Caen égalisait sur le coup de sifflet.
Second tournant -> Vers l’heure de jeu, sur un centre de Abdel Djae, Antoine Livemont trouve la transversale sur un coup de tête. Puis une frappe puissante de Ramsès Imbondo est stoppée. Sur un contre, Caen, plus réaliste prend l’avantage.
En fin de match, Caen, plus puissant et plus rapide, sur ses contres tranchants, enfonce le clou.

Les changements ->
Sur ce match, Lille était privé de Isaac Cossier et Mohamed Boussadia, touchés à Valenciennes. Isaac sera absent six semaines.
Sébastien Pennacchio avait effectué un turn over dans les buts, Mohamed Ezzarhouni succédant à Samy Merzouk. Or, Samy était sur un nuage ces dernières semaines, sauvant trois penalties lors des première et seconde journées avant de se montrer décisif à Valenciennes.

L’inefficacité lilloise associée à la vitesse et la puissance de Caen ont été la clé du match qui a fini par tourner en faveur des visiteurs.

Le prochain match verra les dogues se rendre au PSG, second, à égalité avec le LOSC, pour un duel. au sommet.

BUTS/COMPO -> LOSC-CAEN 1-4

BUTS
1-0, 45′. BEAU DJELLEL d’une frappe soudaine des 25 mètres, enroulé du droit au poteau opposé.
1-1, 45′. TIMERA d’une tête puissante sur un corner de Milliner.
1-2, 69′. MATONDO sur un contre rapide alors que Lille pressait.
1-3, 81′. TIMERA d’une tête en sautant au dessus de tout le monde.
1-4, 87′. KABA d’une frappe pleine lucarne alors que Ezzarhouni était sur la trajectoire.

COMPO
Ezzarhouni – Diawara, Elonga, Fildard, Costarelli – Kouadio (Nougoum, 45′), Apkakou (puis Hamidi 85′), Imbondo (puis Djitte Cisse 76′), – Akale (puis Djae 60′), Beau Djellel.
Non entrés -> Merzouk (g)